Revue de presse – Le projet d’entente avec Saint-Genis-Laval avance

Categories À l'affiche, Actualités, Ententes
Le projet de rapprochement territorial avec celui de l’Amicale laïque de Saint-Genis-Laval (ALSGL) avance Claudine Quintin, sa présidente et Laurent Duveaux, président du club local Tassin-Brindas ont évoqué ensemble ce grand projet, qui permettrait, sur un territoire cohérent du secteur sud-ouest lyonnais de « tirer tout le monde vers le haut avec des licenciés, des bénévoles, des dirigeants et des communes qui en sortiraient gagnants ».
Les avantages espérés sont divers : un niveau sportif potentiellement élevé, la création d’un centre de formation sectorisé, l’élargissement de l’offre partenaire, la hausse du budget mais une mutualisation de moyens matériels et humains, le développement d’une filière handicap et sport. Les responsables proposent ainsi une approche sociétale des engagements, de formation, d’organisation d’événements sportifs ou solidaires et des créations d’emplois qui sont aujourd’hui souvent nécessaires aux grands clubs amateurs.
Cela créerait, après l’aval des membres de chaque club, une entente pour 1 000 licenciés avec une dizaine d’équipes d’entente visant l’excellence sur un total d’une soixantaine de groupes répartis par âges et disponibilités dont un centre de formation sur les trois communes proches.
La collaboration entre UODL Tassin et AS. Brindas ayant fonctionné, il se peut que le trio avec l’Amicale laïque de Saint-Genis-Laval constitue une nouvelle étape majeure du handball dans l’Ouest lyonnais.
Source 16/07/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *